DANS CETTE RUBRIQUE     ≡

Accueil public loisirs manifestations respect

La nature est elle bien à tout le monde ….


La réponse est oui en termes de devoir de préservation et de transmission pour les générations futures mais non en termes de propriétés foncières et de productions.
 
 Plus des ¾ de la population française vit en zone urbaine. Les liens étroits que nous entretenions avec le monde rural, le  rythme des saisons et des productions s’est distendus.

En ville lorsque nous sortons de notre appartement nous rentrons de plain pied sur le domaine public. Lorsque nous quittons le domaine public nous pénétrons dans des espaces de consommation (loisirs, commerces, …).

Dans ce contexte les espaces naturels et agricoles sont souvent considérés comme des lieux de loisirs et de tourisme.
Ils sont consommés et même vendus,  comme n’importe quel produit de consommation courante, sans conscience de leur propriété, ni des fonctions de productions qu’ils assurent.
  
En effet la nature n’est pas à tout le monde...
Les espaces naturels et agricoles sont à plus de 90% privés dans les Monts d’Or, comme sur la majorité de notre territoire national.

Les prairies dans lesquelles nous n’hésitons pas à pique-niquer, faire des ronds de feu, abandonner  nos déchets…sont privées  et font souvent partie d’une unité de production agricole.


redrond feu1


Les bois dans lesquels nous adorons nous promener, ramasser les champignons, …sont privés.

 

DSCF0014.JPG


Les chemins non balisés que nous empruntons ont de très forte chance d’être privés.

 

 chemins anarchiques


De plus en plus de chemins « sauvages » apparaissent, traversant bois et prairies voire même les cultures. Ils contribueront  progressivement à la dégradation de la qualité des espaces naturels et agricoles, si nous n’y prenons pas garde.
  
L’agriculture périurbaine, qui façonne nos paysages, est déjà fragilisée, en particulier:

  •  par des prix fixés à l’échelle mondiale  dans le cadre de règles de concurrences qui n’ont rien d’équitables et de durables en terme de conditions de productions sociales et environnementales,
  • par la pression spéculative  qui s’exerce sur les terrains,
  • ... 

Elle doit être préservée de la pression du loisir qui relève à la fois:

  • d’une responsabilité individuelle (notre comportement),
  • d’une responsabilité collective (la façon dont les collectivités ou les différents organismes concernés gèrent la mise en valeur des espaces ou leurs manifestations).

  agriculture tracteur

Le massif des Monts d’Or est un territoire remarquable qui a su garder son âme, mais qui reste fragile...

Pour mettre en valeur le territoire des Monts d’Or et pour organiser cette pression des loisirs le Syndicat Mixte des Monts d’Or agit, depuis toujours, sur plusieurs axes:

Pour mieux inciter les organisateurs de manifestation sportives à respecter le territoire, qu’ils utilisent comme support d’activité, une  Charte des manifestations sportives, récréatives et associatives du territoire des Monts d'Or a été mise en oeuvre en 2011.

11_08-MAJ-SIG-027.jpg    DSCN1823 
 
 
AVANT 0    APRES
Avant le passage d'une course : une prairie en hivers ........ .. mais aprés le passage un nouveau chemin est marqué par le piétinement sur foncier privé et sera utilisé par des promebeurs pensant qu'il s'agit d'un chemin public, même s'il n'est pas balisé.....
 

Afficher son amour de la nature pour pratiquer son activité sportive ou de loisir  ne doit pas être seulement un alibi, mais se traduire réellement par l’absence d’impact sur le territoire.


Tout site, quel qu’il soit, a une capacité d’accueil qu’il ne faut pas dépasser et qu’il faut gérer,

Ainsi nous pourrons réussir une réelle démarche de  développement durable   en portant les valeurs de respects : respect des autres, respect du territoire et de ses productions animales, végétales, biodiversité, …
 
Articles de fond: