DANS CETTE RUBRIQUE     ≡

Albigny sur Saône

Voir la carte

Description du parcours

Km 0 : Depuis l'église d'Albigny, remonter la Rue Germain. Sur la Place de Verdun, tourner à gauche dans la Rue Etienne Richard.
Possibilité d'aller tout droit par la rue du Chanoine Roulet : sens inverse au sens conseillé.

Km 1 : Après le Chemin des Combes et le cimetière, quitter le goudron et poursuivre l'ascension par un sentier qui fera bientôt la jonction avec le parcours de santé d'Albigny. Tourner alors à gauche dans le bois.

Km 2.3 : Jonction avec le Grand Tour des Monts d'Or balisé en trait jaune. Le parcours va désormais descendre jusqu'au retour à Albigny.

Km 4 : Au bout de la Route du Bois des Cieux, laisser le balisage jaune du Grand Tour sur la gauche et descendre par la Rue des Combes. Quitter ensuite Curis-au-Mont-d'Or par la Route d'Albigny. Retour à Albigny par la Rue du Chanoine Roulet.

Km 5.5 : Eglise d'Albigny.

Le promeneur curieux est parti du marronnier centenaire, à cent pas de l'Eglise d'Albigny. C'est une façon de dire : le vieux marronnier mort a été remplacé par un tout jeune arbre surpris d'être planté là. Après un instant de réflexion, le promeneur a décidé de parcourir le circuit dans le sens opposé aux aiguilles d'une montre.

 

Départ donc par la route qui se dirige directement vers Curis, où l'on prendra à gauche vers les hauteurs par la rue des Combes et le chemin du Bois des Cieux. A main droite, modestement niché dans l'herbe du talus, le canal de l'aqueduc romain avec ses pierres de couverture (ce qui est rare : au fil des siècles, elles ont souvent été enlevées par les agriculteurs).

Au carrefour des « trois voies » (dénomination personnelle), on rejoint le parcours de santé installé par la municipalité d'Albigny. Il est jalonné de poutres et de portiques pour se faire les biceps.

Vers l'ouest, vue sur le marabout du parc du château de Curis, curieuse chapelle à dôme, d'inspiration musulmane. Echappée sur la Croix Rampau et le pavillon, une maison qui aurait succédé à un poste d'observation antique, à l'extrémité du Mont Py.

Le parcours ne rejoint pas tout à fait le sommet du Crêt d'Albigny, mais s'échappe à gauche pour prendre la descente de Moletan, au-dessus des grandes carrières de Couzon. Quelquefois, entre les arbres, nous pouvons avoir de beaux points de vue sur la vallée de la Saône.

A gauche, en cherchant un peu lorsque la végétation est en plein essor, enceinte rectangulaire de pierres sèches avec cabornes, au milieu d'autres chirats. Hélas, l'ouvrage bâti avec le matériau de l'endroit, le calcaire à Ciret si peu apte à la construction, est très dégradé et les cabornes effondrées.

Dans le chemin des Combes (les Combes d'Albigny, car il y en a un peu partout), le cimetière de la maison de retraite d'Albigny, émouvant par ses alignements de modestes croix de bois.

Arrivée sur les grandes constructions des services généraux de la maison de retraite, passer entre le bâtiment de l'Accueil à droite (fresques, mais on ne visite pas) et le fier château de Bel-Air (propriété privée) sur sa butte à gauche. Vous avez bouclé le tour et vous pouvez vous rafraîchir à l'estaminet du Marronnier Centenaire, et autres lieux de repos bien mérité.