DANS CETTE RUBRIQUE     ≡

La Flore

Associée au relief l'activité humaine a fortement contribué à la formation des paysages des Monts d'Or. L'activité agricole ou son abandon est souvent à l'origine de la transformation des espaces et des formations végétales.

La flore présente sur les Monts d'Or est intimement liée à la nature du sol, à la lumière du soleil, à la présence ou non de l'eau, on rencontrera :

  • le cortège des plantes calcicoles, lié au calcaire présent sur la plus grande partie du massif,
  • une végétation acidophile sur les terrains argilo-siliceux (roches anciennes et grès),
  • une végétation adaptée à la faiblesse de la lumière dans les sous-bois,
  • une végétation adaptée à la sécheresse dans les prairies sèches des sols peu profonds exposés au sud
  • des orchidées

En simplifiant, on peut distinguer les principaux milieux suivants :

  • les zones rocheuses tels que les falaises naturelles ou les fronts de taille des carrières auxquelles on peut associer les innombrables murs de pierres sèches, les éboulis, les sols caillouteux …
  • les prairies et notamment celles sur calcaires avec leur richesse en orchidées,
  • les friches, ce stade intermédiaire entre prairie et forêt, dues essentiellement au recul du pâturage depuis quelques décades,
  • les boisements,
  • les zones humides présentent essentiellement en bord de Saône et ponctuellement sous forme de mares.